Citations

Prendre conscience, c’est transformer le voile qui recouvre la lumière en miroir

— Lao-Tseu

Événements à venir

Oct
18
mar
18 h 00 min ATELIER KABBALE avec Georges LAH... @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
ATELIER KABBALE avec Georges LAH... @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Oct 18 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Zougoth othioth [זוּגוֹת אוֹתִיּוֹת] signifie : « Couples de lettres«                     Vav-Pé Il existe une multitude de manières d’aborder l’étude symbolique des 22 lettres de l’alphabet hébreu. Chacune est[...]
Oct
29
sam
10 h 00 min SEMINAIRE Séminaire Eli Schewa (... @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
SEMINAIRE Séminaire Eli Schewa (... @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Oct 29 @ 10 h 00 min – Oct 30 @ 18 h 00 min
SONS ET NOMS DIVINS « Le souffle est la voix de la vie – La voix humaine peut être un pont entre le monde subtil et le monde matériel ».  E.D. Eli Schewa propose un travail sur[...]
Nov
22
mar
18 h 00 min ATELIER KABBALE avec Georges LAH... @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
ATELIER KABBALE avec Georges LAH... @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Nov 22 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Zougoth othioth [זוּגוֹת אוֹתִיּוֹת] signifie : « Couples de lettres«  Zayin-Tsadé Il existe une multitude de manières d’aborder l’étude symbolique des 22 lettres de l’alphabet hébreu. Chacune est riche d’un important symbolisme, toutefois le Séfér Yetsirah nous[...]
Déc
20
mar
18 h 00 min Atelier de Kabbale avec Georges ... @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Atelier de Kabbale avec Georges ... @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Déc 20 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Zougoth othioth [זוּגוֹת אוֹתִיּוֹת] signifie : « Couples de lettres«  Heith-Qof   Il existe une multitude de manières d’aborder l’étude symbolique des 22 lettres de l’alphabet hébreu. Chacune est riche d’un important symbolisme, toutefois le Séfér Yetsirah[...]

LES VOIES DE LA CONNAISSANCE

Elles sont multiples, libres et se doivent de s’imposer à notre interrogation dans l’évidence d’une démarche élevée... suite...

QUELLE CONNAISSANCE ?

C’est dans notre façon d’appréhender le monde que se situe la résolution des plus grands mystères.

Approche par nos organes des sens, réponse à un stimulus extérieur.

Approche puis retranscription par l’analyse et le raisonnement, tous deux directement conditionnés par la somme des mémoires accumulées, par essence non créatrices.

Approche intuitive du monde, où l’idée d’un moi distinct s’atténue au bénéfice d’une perception directe, non entravée par des processus limitatifs de l’espace, du temps et de la pensée.

Approche fondamentale de l’univers, où ne se constatent même plus le mouvement, la différence d’aspect du sujet et de l’objet. Car elle est l’intégration totale de l’autre, des êtres et des choses, du cosmos dans sa globalité.

Plus généralement, nous appréhendons ce monde à travers  les différentes influences qui nous déterminent sur le plan humain et qui conditionnent majoritairement nos identifications.

Ainsi, notre culture a creusé un fossé qui ne cesse de s’agrandir entre le corps et l’esprit, entre la vie matérielle et l’âme. Ce décalage contribue à ce mal-être qui nous accompagne et nous maintient prisonniers des lois de l’habitude,l’inertie et de la dégradation, facteurs de désillusion  et d’amertume .

La Connaissance est porteuse de vie et doit rendre plus présent l’homme au monde dans lequel il s’incarne.

Elle contribue à dissoudre les brumes dans lesquelles l’homme s’égare, jouant un rôle de prévention afin d’éviter les écueils, fournissant des repères véridiques qui nous sauveront de l’exil intérieur et de cette douloureuse absence à soi-même.

La Connaissance invite le mystère à faire irruption au cœur de la vie, éclairant d’une perception lucide son mouvement intérieur.

QUEL EST SON RÔLE ?