Calendrier

Déc
1
mar
Atelier de kabbale avec Georges LAHY : Le Sefer Yetsirah @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Déc 1 @ 19 h 30 min – 21 h 30 min

Les mystères du Livre de la Formation (Séfer Yetsirah) à travers ses commentaires.

Cet enseignement : 19 h 30.

Méditation : 17 h 30

Jan
5
mar
Atelier de kabbale avec Georges LAHY : Le Sefer Yetsirah @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Jan 5 @ 19 h 30 min – 21 h 30 min

Les mystères du Livre de la Formation (Séfer Yetsirah) à travers ses commentaires.

Cet enseignement : 19 h 30.

Méditation : 17 h 30

Fév
19
ven
ATELIER SUR LES REVES : Par Bernard MIRANDE @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Fév 19 @ 18 h 30 min – 19 h 30 min

Cours 8 :

L’accès au merveilleux dans les rêves :

– Le voyage initiatique : rêve éveillé – rêve conscient – rêve divinatoire – l’illumination et la conscience cosmique- les rêves prémonitoires et divinatoires – les clefs des songes

Avr
16
ven
ATELIER SUR LES REVES : Par Bernard MIRANDE @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Avr 16 @ 18 h 30 min – 19 h 30 min

Atelier sur les rêves :

Cours 9 :

– Les vies successives

– Karma et réincarnation

– Dharma

Juin
18
ven
ATELIER SUR LES REVES : Par Bernard MIRANDE @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Juin 18 @ 18 h 30 min – 19 h 30 min

Cours 10 :

– Du foyer originel au temple intérieur

– La maison, les édifices

– Introversion, inhibition et individuation – la rencontre de soi-même

– Extraversion, fuite en avant et réalisations diverses – la rencontre des autres

Sep
11
sam
ANNULE septembre 2021 : Séminaire avec Jean Yves LELOUP et Faouzi SKALI : ECOSOPHIE ET TRADITIONS SPIRITUELLES : @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Sep 11 @ 10 h 00 min – Sep 12 @ 18 h 00 min

Vers une écologie Intégrale (écosophie)   par  Jean Yves LELOUP

« Tout « point de vue » est efficace et engendre une action.

Notre vie vaut par le regard sous lequel on se place : dans le regard d’un juge, d’un ami ou d’un ennemi, nous n’avons pas le même visage. De même la nature sous le regard du savant, de l’industriel, du prêtre ou de l’amant n’est pas la même nature ; objet de consommation ou objet de dévotion, la « nature de la nature » dépend de la visée et de la vision de ceux qui l’exploitent, en prennent soin ou la sacralisent.

Le regard nombreux ou pluriel de l’Ecosophie peut-il guérir ou tout au moins apaiser les désastres qui s’offrent à sa vue ?

Nous vivons sur la même terre, sous le même ciel, mais nous vivons dans des regards différents et chacun de ces regards, de ces « points de vue », constituent des mondes et des consciences qui parfois s’affrontent. Changer le monde, c’est changer de regard ; pour rencontrer le monde de l’autre, il faut entrer dans son regard ou partager celui qui nous est propre.

On peut distinguer quatre grands types de regards ou de visions du monde : regard « physique », regard réflexif, regard affectif, regard silencieux.

À ces « quatre yeux », ces quatre regards, il faudrait ajouter un cinquième qui serait l’œil de la synthèse, celui qui intègre les quatre grands regards, l’œil du Réel, car c’est le Réel qui se connaît lui-même, à travers ces différents modes de perception, de réflexion, d’affection et d’intuition.

Ces quatre regards posés sur le monde vont entraîner quatre formes d’écologie, quatre façons de gérer et de soigner notre environnement considéré comme notre maison « oiko »,  notre façon d’habiter la terre.

La synthèse de ces quatre formes d’écologie, nous l’appelons « Ecosophie », ce qui présuppose une alliance possible de la science, de la philosophie, de la contemplation et de l’amour dans l’approche du monde qui nous entoure, que nous contenons et qui nous contient.

Ecosophie et traditions spirituelles  par Faouzi SKALI

 » L’homme ne se situe pas au sommet de la hiérarchie du vivant, mais s’inscrit au contraire dans l’écosphère comme une partie qui s’insère dans le tout « . Cette citation du philosophe Arne Naess qui a forgé le concept d’écosophie nous invite à sortir  concernant notre approche de l’écologie, d’une vision selon laquelle l’homme ( ou l’humain) serait la mesure de toute chose et le sommet de l’évolution. Ce qui d’une certaine façon l’autoriserait à puiser sans limites dans les ressources de la nature, n’étant pas tenu, à l’inverse des autres règnes, de s’adapter à celle-ci.

Une approche spirituelle de l’environnement permet aussi d’éviter cet anthropomorphisme-dont les dégâts sur l’environnement sont considérables – pour s’ouvrir à un autre dépassement de notre horizon humain par la spiritualité. Dans cette perspective l’humain n’est pas le centre et l’ultime finalité de toute chose mais devient l’intermédiaire entre le ciel et la terre permettant de réaliser un équilibre subtil entre les richesses matérielles et immatérielles de notre planète. Il est non pas le possesseur capricieux et impénitent de la nature mais le dépositaire d’un oikos (qui est la racine grecque du mot  » eco » qui signifie maison, milieu naturel) qu’il  doit gérer avec sagesse et équilibre).

Chaque don de la nature est apprécié non comme un dû mais comme une offrande qu’il célèbre et accueille avec joie et gratitude.

Il s’insère ainsi dans le cycle des éléments et des saisons sachant rendre grâce ou attendre avec patience des jours meilleurs. Par une telle attitude intérieure de médiation la nature cesse pour lui d’être muette et devient source de contemplation et de médiation.

C’est à une telle approche qui permet de réenchanter à nouveau notre  Oikos planétaire que nous invite cette voie spirituelle de l’Ecosophie qui a de tout temps été célébrée  par les grands textes du sacré et de la poésie de l’humanité et à laquelle l’association  » Les voies de la connaissance  » à décidé de consacrer une série de séminaires dont le premier sera animé par Jean-Yves Leloup et Faouzi Skali ce  W.E du 1er et 2 mai 2021.

Nous sommes convaincus qu’une vraie approche de l’écologie ne pourra avoir lieu que si nous changeons le regard que nous portons sur le monde (y compris dans sa dimension sociale) et la nature. Une vrai transformation de notre environnement ne peut se faire indépendamment d’une transformation spirituelle. C’est le sens que nous donnons au mot Ecosophie.

 

Déc
4
sam
SEMINAIRE avec Georges LAHY : LES MYSTERES DE L’APOCALYPSE @ LES VOIES DE LA CONNAISSSANCE
Déc 4 @ 10 h 00 min – Déc 5 @ 17 h 30 min

LES MYSTERES DE L’APOCALYPSE 

 

Cette rencontre de deux jours, sera l’occasion d’aborder l’étude des thèmes du « Livre de l’Apocalypse de Jean de Patmos », à partir de la traduction araméene réalisée par Georges LAHY dans son ouvrage « Guélyana, l’Apocalypse dévoilée« .

La lecture, à partir de sa version araméene propose une vision différente et met l’accent sur la dimension de la Révélation et de son dévoilement, ainsi que que sa dimension intérieure, tant contemplative qu’ésotérique.

Cette session est l’occasion d’approfondir quelques mystères du livre de Georges Lahy et de répondre aux questions qui ne manqueront après d’être soulevées par ceux en ayant déjà abordé la lecture.

Fév
22
mar
Atelier de kabbale avec Georges LAHY : ZOUGOTH OTHIOT, couples de lettres @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Fév 22 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min

Zougoth othioth [זוּגוֹת אוֹתִיּוֹת]. Ce qui signifie : « Couples de lettres« .

Il existe une multitude de manières d’aborder l’étude symbolique des 22 lettres de l’alphabet hébreu.

Chacune est riche d’un important symbolisme, toutefois le Séfér Yetsirah nous enseigne qu’elles se subliment et ne révèlent leurs mystères que lorsqu’elles sont en couples et échangent leurs lumières, comme quand on positionne deux miroirs vis-à-vis.

Dans ce cycle d’étude, nous étudierons chaque lettre avec celle qui lui fait naturellement écho dans la roue du guilgoul des lettres.

Ainsi, le premier cours portera sur le couple Alef-Laméd, le deuxième Béith-Mém, et ainsi de suite.

Onze étapes qui nous permettront d’approfondir le message de la racine bilitère qu’elles écrivent. Mais plus encore, la façon dont chaque lettre influe sur le sens et le caractère d’un mot. Car c’est bien en cela que réside le plus grand mystère des othioth, et c’est précisément cela qui produit un effet dans celui qui la prononce en conscience.

Après avoir pris le temps d’étudier la bilitère, la seconde partie sera consacrée à la méditation et à l’expérimentation du couple concerné.

 

Mar
22
mar
Atelier de kabbale par Georges LAHY : ZOUGOTH OTHIOT, Couples de lettres @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Mar 22 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min

Zougoth othioth [זוּגוֹת אוֹתִיּוֹת]. Ce qui signifie : « Couples de lettres« .

Il existe une multitude de manières d’aborder l’étude symbolique des 22 lettres de l’alphabet hébreu.

Chacune est riche d’un important symbolisme, toutefois le Séfér Yetsirah nous enseigne qu’elles se subliment et ne révèlent leurs mystères que lorsqu’elles sont en couples et échangent leurs lumières, comme quand on positionne deux miroirs vis-à-vis.

Dans ce cycle d’étude, nous étudierons chaque lettre avec celle qui lui fait naturellement écho dans la roue du guilgoul des lettres.

Ainsi, le premier cours portera sur le couple Alef-Laméd, le deuxième Béith-Mém, et ainsi de suite.

Onze étapes qui nous permettront d’approfondir le message de la racine bilitère qu’elles écrivent. Mais plus encore, la façon dont chaque lettre influe sur le sens et le caractère d’un mot. Car c’est bien en cela que réside le plus grand mystère des othioth, et c’est précisément cela qui produit un effet dans celui qui la prononce en conscience.

Après avoir pris le temps d’étudier la bilitère, la seconde partie sera consacrée à la méditation et à l’expérimentation du couple concerné.

 

Avr
26
mar
Atelier de Kabbale par Georges LAHY : ZOUGOTH OTHIOT, Couples de lettres @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Avr 26 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min

Zougoth othioth [זוּגוֹת אוֹתִיּוֹת]. Ce qui signifie : « Couples de lettres« .

Il existe une multitude de manières d’aborder l’étude symbolique des 22 lettres de l’alphabet hébreu.

Chacune est riche d’un important symbolisme, toutefois le Séfér Yetsirah nous enseigne qu’elles se subliment et ne révèlent leurs mystères que lorsqu’elles sont en couples et échangent leurs lumières, comme quand on positionne deux miroirs vis-à-vis.

Dans ce cycle d’étude, nous étudierons chaque lettre avec celle qui lui fait naturellement écho dans la roue du guilgoul des lettres.

Ainsi, le premier cours portera sur le couple Alef-Laméd, le deuxième Béith-Mém, et ainsi de suite.

Onze étapes qui nous permettront d’approfondir le message de la racine bilitère qu’elles écrivent. Mais plus encore, la façon dont chaque lettre influe sur le sens et le caractère d’un mot. Car c’est bien en cela que réside le plus grand mystère des othioth, et c’est précisément cela qui produit un effet dans celui qui la prononce en conscience.

Après avoir pris le temps d’étudier la bilitère, la seconde partie sera consacrée à la méditation et à l’expérimentation du couple concerné.

 

La lettre d'information

Vous souhaitez être informé de l'actualité de l'association et des prochains événements à venir ?

Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous en sélectionnant les rubriques qui vous interressent... Vous pourrez toujours revenir sur vos choix lors de la réception de cette lettre dans votre messagerie...

L'association "Les Voies de la Connaissance" utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer ses newsletters :
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien Se désinscrire situé en pied de page de tout e-mail que vous recevez de notre part, ou en nous contactant à lesvoiesdelaconnaissance.com/contact. Nous traiterons vos informations avec respect. Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre site Web. En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

Nous utilisons MailPoet comme plate-forme de marketing automatique. En cliquant ci-dessous pour soumettre ce formulaire, vous acceptez que les informations que vous nous fournissez soient transférées à MailPoet pour traitement conformément à leur politique de confidentialité.