Séminaires 2015

 

 

 

Séminaire :  du 19 mars au 22 mars : OPERA ROTAS : Les éléments à la lumière de la kabbale et de l’alchimie 

10h-12h / 14h-18h

Prix du séminaire   : 350,00 €

Georges LAHY VIRYA et Nathalie LIMAUGE

voir présentation              voir présentation

Durant cet atelier, nous irons à l’écoute des différents chants des Éléments de la nature. Par « Éléments », nous n’entendons pas uniquement les quatre Éléments universels de la Nature, mais aussi les Éléments constituant le Monde Végétal et le Monde Minéral. Nathalie Limauge nous partagera sa connaissance de l’Art Alchimique en proposant des ateliers où les participants apprendrons à réaliser des Teintures et des alcools alchimiques. Ces expériences seront des compléments pour ceux qui sont déjà engagés dans la Voie Alchimique et une introduction pour ceux qui découvrent cet Art majeur hermétique.

Chaque matinée sera introduite par des exercices, qui prépareront à une meilleure réception des expériences kabbalistico-alchimiques de la journée. Comme à notre habitude, les journées seront ponctuées par des méditations, des échanges.

Après une partie plus symbolique sur chaque végétal ou minéral examiné, nous explorerons la racine kabbalistique des noms des éléments, et en particulier ceux qui seront expérimentés dans les ateliers alchimiques. L’Art kabbalistique des combinaisons de lettres (Tsérouf) nous permettra de connecter les potentialités des éléments en les faisant vibrer et en les ressentant par le son, le souffle et le graphisme, associant de la sorte « corps-et-graphie ». Les participants pourront observer l’influence du son et du « souffle-esprit » sur la matière des éléments, de sorte que la mutation des éléments fera écho à la mutation du corps et de l’esprit.

Des végétaux, plantes, arbres baies, pierres, etc. seront étudiés à partir de leurs racines trilitères hébraïques, qui seront vocalisées lors de séances de méditations, ceci afin de contacter et renforcer notre “âme végétale” (Néfésh ha-tsouma’h). Explorer sa racine trilitère, c’est pénétrer l’esprit de la plante. Contacter cet esprit, favorise un mieux être, une meilleure santé, une amélioration de perception du monde qui nous entoure.

Ainsi nous irons au delà de la forme et de la matière pour percevoir cette parcelle d’Esprit derrière toute chose.

La partie opérative nous permettra de partir de la matière, de la forme et après avoir être passé par les trois étapes de l’œuvre, du noir au rouge, d’obtenir le sel, le soufre et le mercure de l’élément travaillé et d’observer ce qui se passe lorsque nous allons au-delà de la matière à l’extérieur et à l’intérieur de nous.

 

Séminaire : samedi 25 et dimanche 26 avril : Sagesse de Maître Eckhart – Itinéraire pour un chemin de libération

 14h-18h  : samedi

10h – 12 h / 14 h – 17 h 30 :   dimanche

Prix du séminaire   : 140, 00 €

Jean Yves LELOUP

 Un « obscur et lumineux silence » « Les voies de la connaissance, hier et aujourd’hui ». « Sciences expérimentales et spéculatives, philosophies analytiques et contemplatives, (philocalie) arts (peinture, photographie, musique) sont autant de voies de connaissance ouvertes au Réel proche ou lointain, parfois « insaisissable » tel cet « Obscur et lumineux silence », sens et essence de tout être vivant, que physiciens contemporains et sages antiques tentent d’approcher et d’apprivoiser.

Parmi tous ces sages anciens nous privilégierons Maître Eckhart qui vécut ses derniers jours dans les régions d’Arles et d’Avignon. L’Église des frères prêcheurs d’Arles garde la mémoire de ce grand dominicain suspecté d’hérésie par l’inquisition, il transmit à l’occident la connaissance rigoureuse et ouverte, des orientaux du temps de Constantin, l’empereur qui fut lui aussi l’hôte de la ville d’Arles et qui rêva un moment d’en faire sa « Constantinople » : un lieu ouvert aux différentes voies de la connaissance, expérimentale, rationnelle, spéculative et contemplative, toutes nécessaires, aujourd’hui peut être plus que jamais, si nous souhaitons un avenir à l’être humain et à la planète.

Quel avenir ? La réalité ou l’illusion ? Mais qu’est ce que le Réel ?

La réponse est peut être à écouter et à entendre dans cet « obscur et lumineux » silence, qu’art, science, philosophie, philocalie et autres voies de connaissance tentent d’approcher et d’apprivoiser… »

Prix : 140,00 €

 

 

 

Séminaire : Dimanche 31 mai : Ré-enchanter le monde, quelle place pour la spiritualité aujourd’hui ? 

10 h-12 h 00 / 14 h-18 h

Prix du séminaire : 72 €

FAOUZI SKALI

voir présentation

Dans un monde en souffrance où rationalisme, compétition, concurrence, mondialisme … sont des paramètres  asphyxiants et très présents,  Faouzi SKALI, nous propose de réfléchir à comment « Ré enchanter le monde, et quelle place pour la spiritualité aujourd’hui ». Comment renouer et retrouver le chemin du sacré, du sens de la vie et de notre responsabilité.

Penseur soufi à la parole du cœur profonde et inspirée, il est homme de dialogue, sage de Fès, auteur de nombreux ouvrages, dont « Traces de Lumière », « Le face à face des cœurs », « Souvenir de l’être profond » et  « La voie soufie ».

 

 

 

 

Séminaire : 8 – 9 août :

   – Samedi :  Connaissez vous l’effet papillon ? Gilbert BELLES

 

Samedi : 14 h-18 h00/ 20h-22 h     

Dimanche  : 10 h-12 h 00 / 14 h-18 h

Prix du séminaire : 72 € (samedi et dimanche)

 Face aux enjeux environnementaux actuels où l’homme conquérant est entrain d’envahir tout son espace vital, n’avons-nous pas cette capacité ensemble de changer nos habitudes, nos approches, nos pratiques et en engageant plus de  conscience ?

Au cours de ce séminaire, nous vous proposons deux concepts certes en apparence différents mais qui s’interpénètrent et se rejoignent.
Samedi : L’EFFET PAPILLON avec Gilbert BELLES

Ce concept sert à imager la chaîne des causes et leurs impacts sur l’environnement naturel ou humain : un petit effet (battement d’ailes) peut avoir de grandes conséquences climatiques et météorologiques.

Autre métaphore : une goutte d’eau est infime dans l’océan qui n’est plus un océan s’il n’y a plus de gouttes d’eau.

Cette métaphore traduit la notion d’effets cumulatifs de petits phénomènes : dans ses activités l’être humain peut provoquer des effets importants tels que le dérèglement climatique.

Le papillon ou la goutte d’eau n’ont pas forcément conscience de leurs effets individuels ou particulaires : l’homme peut accéder à cette prise de conscience grâce à sa pensée et aux échanges qu’il peut avoir avec ses congénères sur ses comportements individuels ou collectifs ainsi que leurs effets sur le changement climatique ou la pollution atmosphérique.

Nous vous proposons de déterminer quels sont les enjeux dans ces deux domaines lors d’une présentation qui se déroulera le samedi 9 août après midi de 14 h à 18 heures.

Et la soirée sera consacrée à la participation de volontaires au déroulement de l’agora afin de déterminer en quoi les comportements individuels peuvent influencer les comportements collectifs et les conséquences néfastes ou bénéfiques sur le dérèglement climatique ou la pollution atmosphérique.

 

 

Séminaire : samedi 5 et dimanche 6 septembre : Les trois  Sagesses de Salomon, Sagesse de la lucidité avec le livre du Qohelet

 Prix : 140,00 €

Jean Yves LELOUP

voir présentation

– Sagesse de la  lucidité  : Qohelet

Les trois sagesses de Salomon

– La tradition attribue à Salomon considéré comme archétype du Sage,
trois livres bibliques : Le qohelet, le livre de la Sagesse et le Cantique des cantiques.
Au cours de trois week-ends nous étudierons afin de les vivre, chacune de ces trois sagesses :

– La Sagesse de la lucidité avec le livre du Qohelet
– La Sagesse de la contemplation avec le livre de Salomon
– La Sagesse de l’Amour avec le Cantique des cantiques

Mais lucidité, contemplation et amour sont indissociables, ce sont les trois rayons d’un même soleil, d’une unique Sagesse, celle du « coeur intelligent » ou de « l’intelligence du coeur » que demandait Salomon à YHWH/Dieu, l’Être qui est et qui fait être tout ce qui est.

 

Séminaire : Samedi 10 Octobre   :   Rencontre et méditation avec les lettres hébraïques 

10 h-12 h 30 / 14 h-18 h

Prix du séminaire : 72 €

Yoël LAFFITTE

voir présentation

La main de Dieu – les tracés de base de la calligraphie

Yod , Waw et Daleth (), La main de Dieu : Les tracés de base de la calligraphie.

Au cours de cet atelier, nous étudierons successivement les 3 lettres de base de la calligraphie hébraïque. A travers leur gestuelle dansée et laissée sur différents supports, nous pénétrerons ainsi dans l’univers de la calligraphie hébraïque par ses tracés de base.

A partir du point (Yod), germe divin déposé en nous, nous laisserons se déployer cette contraction de la matière jusqu’au trait (Waw), qui lui-même donnera le plan (Daleth) par brisure. Les trois lettres étudiées forment le mot « Yod », qui est également le nom de la lettre qui initialise ce mot, et dont l’idéogramme primitif est une main tendue, la « main de Dieu ». Ainsi, surprenons-nous à rêver de devenir quelques instants, le « calame de Dieu », et de nous laisser guider dans notre tracé par la divine main.

L’enseignement donné à partir de la contemplation d’œuvres calligraphiées, alterne avec des temps de pratiques artistiques : les lettres sont mises en mouvement dans des chorégraphies simples de tracés dans l’espace, puis elles sont calligraphiées avec différents outils sur plusieurs supports pour en laisser émerger le sens profond. Nous ressentirons la relation unique et personnelle qui nous lie aux lettres.

 

Séminaire : Dimanche 15 novembre : en cours de programmation 

 

 

Conférence-débat :  Vendredi 11  décembre :  Islam et Christianisme

Dialogue entre Jean Yves LELOUP  et Faouzi SKALI

Prix : Entrée conférence : 8,00 €

Horaires : 20 h 00

Présentation  

Jésus », Celui qui nous unit ou celui qui nous sépare ?

Qui est Jésus pour l’Islam?
Qui est Jésus pour le Christianisme?
Quels sont les différents regards qui ont été posés sur Lui au cours des siècles ?
Occasions de discordes, de guerres, ou d’unions et de contemplations partagées

 

Séminaire  : Samedi 12 et dimanche 13 décembre     :  Soufisme et Hésychasme 

Jean Yves LELOUP et Faouzi SKALI

Prix du séminaire : 140,00 €

Horaires samedi   / 14 h-18 h 00           Dimanche : 10 h-12 h 00 / 14 h-17 h 30

Présentation

Jean-Yves LELOUP, nous transmettra ce qu’il a lui-même reçu au Mont Athos : la pratique de l’hésychasme (du grec hesychia, silence, paix).
Le thème de la posture, de la respiration, de la remémoration du Nom, l’importance de la tradition et du père spirituel… pourront être mis en relation avec le soufisme et la pratique du dhikr, et témoigner ainsi d’une « anthropologia pérennis »; vision de l’être humain commune aux grandes traditions spirituelles de l’humanité.

Les temps d’exposés seront suivis de temps d’intégration silencieuse.

Faouzi SKALI : « Et vous qui dites vous que je suis?  » . En réponse à cette question posée par Jésus,  le Soufisme ouvre  des perspectives spirituelles qui placent cet enseignement christique au coeur d’une sophia pérennis et d’une relation de maître à disciple qui doit relier chaque être à sa nature profonde et le réconcilier avec une dimension vivante du sacré.
Ce dialogue en miroir entre la tradition de l’hésychasme et celle du dhikr soufi nous permet d’aller , au- delà des représentations théologiques , au coeur de cette spiritualité vivante, vécue au quotidien, comme un chemin de vie et de sagesse .
Prendre conscience de ce chemin c’est naître une deuxième fois puis laisser se développer en nous , tel un « trésor caché  » , ce potentiel de spiritualité , d’amour et de connaissance , qui seul nous fonde en tant qu’humain.

 

 

 

 

 

 

Citations

« Celui qui regarde la vie comme autre chose qu'une illusion qui se détruit elle-même est encore prisonnier
de la vie »
(Novalis).


"Prendre conscience, c'est transformer le voile qui recouvre la lumière en miroir" (Lao-Tseu).

LA LIBERTE DE L’ESPRIT AU COEUR DE LA PUISSANCE DU VIVANT

Dimanche 3 septembre

Gérard MECHOULAM