Calendrier

Nov
30
ven
Séminaire Patrick BURENSTEINAS : LES MONDES I @ Villeneuve en Camargue
Nov 30 @ 10 h 00 min – Déc 2 @ 18 h 00 min
  • 10 h – 12 h – 14 h – 18 h

Patrick BURENSTEINAS

Les Mondes I :

« D’après la tradition hébraïque, notre création est née du fractionnement de l’Unité et ce, en 10 étapes, symbolisées par les 10 mondes de l’Arbre des Sephirots. Afin de retrouver cette Unité, l’Homme devra franchir l’Echelle des Sages et passer par les 7 épreuves des mondes de l’Arbre.

Lors de ce premier stage, vous découvrirez les trois premiers Mondes de l’Arbre : leurs caractéristiques (couleurs, formes, notes de musiques, archanges…) ainsi que la description de leurs Portes archétypales. Et, Aux travers d’exercices de visualisation de celles-ci, vous expérimenterez les 3 premières marches qui mènent vers l’Unité : le 9ème Monde ou celui de la maîtrise de la peur pour découvrir l’ouverture d’esprit ; le 8ème Monde ou celui de l’écoute afin de percevoir au-delà de nous-mêmes et le 7ème Monde ou celui du rapport à l’autre où vous y laisserez votre sensiblerie pour trouver l’Amour. »

Jan
5
sam
Séminaire Georges LAHY : Kabbalath Torah – La Sortie d’Egypte et le Guilgoul des âmes @ Villeneuve en Camargue
Jan 5 – Jan 6 Jour entier

Cette rencontre se place dans la continuité des lectures et commentaires des grands thèmes de la Torah, abordés à travers le regard de la mystique.

Dans cette session, après avoir abordé la première partie de l’épopée de Moïse, le texte nous fait accompagner le peuple hébreu dans son expérience du désert.

Selon le Zohar, la sortie des hébreux d’Egypte et l’errance dans le désert évoque la migration des âmes, en guilgoul, et leur libération spirituelle.

Cette vision offre la possibilité de rendre ce récit vivant et l’intégrer à l’expérience présente.

Toujours à partir d’une relecture directe du texte hébreu, nous accompagnerons Moïse et les âmes dans cette métamorphose d’être.

Read more at http://editions-lahy.e-monsite.com/agenda/conferences/moise-et-la-migration-des-ames.html#08P8btVFuIGRrw9z.99
Read more at http://editions-lahy.e-monsite.com/agenda/conferences/moise-et-la-migration-des-ames.html#08P8btVFuIGRrw9z.99

Sep
21
sam
Séminaire avec Jean Yves Leloup : La méditation originelle, l’oraison première @ LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Sep 21 @ 14 h 00 min – Sep 22 @ 17 h 30 min

Méditer avec les quatre éléments et les différents règnes de la nature

Avant toute forme de méditation (laïque ou religieuse), il existe une méditation « naturelle », celle que « pratiquent » les quatre éléments ; célébrations spontanées de l’Être/Don qui les fait être ce qu’ils sont.

C’est en s’harmonisant à cette méditation originelle que l’être humain découvre l’oraison comme accomplissement de sa nature, il croit comme l’herbe « croît », il prie comme l’âne et l’oiseau « chante ».

Myriam de Magdala à la sainte Baume, immergée dans la grande forêt et dans le secret de sa grotte sera notre guide vers cette oraison première, ouverte à l’infinie Présence, au corps cosmique et bien-aimé qui l’incarne.

Oct
26
sam
Séminaire avec Georges Lahy : JONAS, Le Prophète récalcitrant @ LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Oct 26 @ 10 h 00 min – Oct 27 @ 18 h 00 min

L’expérience de Jonas est celle des épreuves de la transmutation de soi en Soi, afin de dépasser les limites dans lesquelles on s’enferme, jusqu’à sombrer dans la torpeur de ce que l’on pense être une fuite.

Mais on ne fuit pas le monde, on le porte en soi.

Jonas est aussi l’incompréhension de l’adepte face aux effets de la Cause des causes.

Du pardon accordés à ce qui est paraît impardonnable à nos yeux clos, niant la valeur du repentir. Jonas doit apaiser la fournaise de sa colère et retrouver la fraîcheur délicieuse de son âme. Passer de l’ombre ténébreuse à l’ombre éclairante.

Dieu commande à Jonas d’aller à l’Est et voici que le prophète « est à l’Ouest ». Expression dont le sens est : Être dans un état anormal (de fatigue, d’hébétude, d’inattention…). Avoir la tête ailleurs.

C’est de cela que les quatre petits chapitres veulent nous faire prendre conscience, afin de nous réparer, de nous transmuter et de transformer la fuite en foi.

Retrouver son Être et sa mission d’Être.

La lecture et ses commentaires s’ouvriront à partir du texte hébreu.

Fév
22
sam
Séminaire avec Georges LAHY : La beauté dévoilée @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Fév 22 @ 10 h 00 min – Fév 23 @ 18 h 00 min

Avec Esther, nous sommes en Perse, dans la ville de Suse, lors d’une grande fête que le roi Assuérus donne à sa cour.

L’humble servante Hadassah, choisit pour son incomparable beauté, se voit ornée de la Malkouth, la royauté, qui la transforme en reine Esther dotée d’une mystérieuse face verdâtre.

Un nom qui évoque Ishtar, la planète Vénus une déesse astrale particulièrement importante en Perse. Déesse de la guerre et de l’amour, qu’il faut invoquer pour bien régner sur un royaume (Malkouth).

Cette parure qui enveloppe Hadassah est celle de la Présence divine, parée de la Roua’h haQodésh, l’esprit de sainteté.

Avec Esther, c’est du concept kabbalistique Kéter-Malkouth dont il est question, ainsi que de la libération des âmes en servitude ; commémorée lors la fête des Pourim (9 & 10 mars en 2020).

Esther a le courage d’intercéder pour les Hébreux, qu’un décret du vizir Aman prévoit d’exterminer.

Le tout sur fond d’un ancien mythe babylonien, celui d’Ishtar-Mardouk, personnifiant les planètes Vénus et Jupiter. Selon le rouleau d’Esther (15a), elle est l’une des quatre plus belles femmes du monde, son histoire évoque la victoire de la beauté de la lumière sur la laideur obscure représentée par Aman et Vashti.

Mar
6
ven
ANNULE Séminaire avec Claude Becker et Martine Junod : Les Douze Pierres de la Jérusalem Céleste @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Mar 6 @ 14 h 00 min – Mar 8 @ 18 h 00 min

Les douze pierres de la Jérusalem céleste
Les pierres et la construction de notre citadelle intérieure

De tous les rites initiatiques, l’harmonisation et l’intégration des pierres ont de tous temps été considérés comme un des plus importants travaux à effectuer avant de chercher à acquérir du charisme ou d’autres facultés.

Nous vous proposons un travail d’harmonisation avec les pierres : les 12 pierres de la Jérusalem céleste, tiré de l’apocalypse de Jean chapitre 21.

Par ce travail, nous favoriserons l’éveil de notre conscience pour une nouvelle étape d’évolution.

Pour pouvoir utiliser correctement les propriétés spirituelles des pierres, nous devons adopter une attitude intérieure spécifique.

C’est pourquoi nous devons clairement définir cette attitude qui va nous permettre de communiquer avec l’esprit de la pierre pour ressentir l’énergie qui est en elle.

C’est pour ne pas avoir respecté cette attitude et surtout par manque de connaissance que beaucoup d’aspirants ont essuyés des échecs et ont prétendu qu’il existait un secret conservé uniquement pour certains initiés.

Le seul secret qui existe en réalité est l’attitude juste que l’on doit adopter.

Notre but principal sera donc d’apprendre à établir un contact intime avec la pierre qui générera une véritable communion avec l’âme de cette pierre.

Les pierres sont comprises dans le prix annoncé.

Avr
18
sam
REPORTE : Séminaire avec Jean Yves LELOUP et Faouzi SKALI : ECOSOPHIE ET TRADITIONS SPIRITUELLES : @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Avr 18 @ 10 h 00 min – Avr 19 @ 18 h 00 min

Vers une écologie Intégrale (écosophie)   par  Jean Yves LELOUP

« Tout « point de vue » est efficace et engendre une action.

Notre vie vaut par le regard sous lequel on se place : dans le regard d’un juge, d’un ami ou d’un ennemi, nous n’avons pas le même visage. De même la nature sous le regard du savant, de l’industriel, du prêtre ou de l’amant n’est pas la même nature ; objet de consommation ou objet de dévotion, la « nature de la nature » dépend de la visée et de la vision de ceux qui l’exploitent, en prennent soin ou la sacralisent.

Le regard nombreux ou pluriel de l’Ecosophie peut-il guérir ou tout au moins apaiser les désastres qui s’offrent à sa vue ?

Nous vivons sur la même terre, sous le même ciel, mais nous vivons dans des regards différents et chacun de ces regards, de ces « points de vue », constituent des mondes et des consciences qui parfois s’affrontent. Changer le monde, c’est changer de regard ; pour rencontrer le monde de l’autre, il faut entrer dans son regard ou partager celui qui nous est propre.

On peut distinguer quatre grands types de regards ou de visions du monde : regard « physique », regard réflexif, regard affectif, regard silencieux.

À ces « quatre yeux », ces quatre regards, il faudrait ajouter un cinquième qui serait l’œil de la synthèse, celui qui intègre les quatre grands regards, l’œil du Réel, car c’est le Réel qui se connaît lui-même, à travers ces différents modes de perception, de réflexion, d’affection et d’intuition.

Ces quatre regards posés sur le monde vont entraîner quatre formes d’écologie, quatre façons de gérer et de soigner notre environnement considéré comme notre maison « oiko »,  notre façon d’habiter la terre.

La synthèse de ces quatre formes d’écologie, nous l’appelons « Ecosophie », ce qui présuppose une alliance possible de la science, de la philosophie, de la contemplation et de l’amour dans l’approche du monde qui nous entoure, que nous contenons et qui nous contient.

Ecosophie et traditions spirituelles  par Faouzi SKALI

 » L’homme ne se situe pas au sommet de la hiérarchie du vivant, mais s’inscrit au contraire dans l’écosphère comme une partie qui s’insère dans le tout « . Cette citation du philosophe Arne Naess qui a forgé le concept d’écosophie nous invite à sortir  concernant notre approche de l’écologie, d’une vision selon laquelle l’homme ( ou l’humain) serait la mesure de toute chose et le sommet de l’évolution. Ce qui d’une certaine façon l’autoriserait à puiser sans limites dans les ressources de la nature, n’étant pas tenu, à l’inverse des autres règnes, de s’adapter à celle-ci.

Une approche spirituelle de l’environnement permet aussi d’éviter cet anthropomorphisme-dont les dégâts sur l’environnement sont considérables – pour s’ouvrir à un autre dépassement de notre horizon humain par la spiritualité. Dans cette perspective l’humain n’est pas le centre et l’ultime finalité de toute chose mais devient l’intermédiaire entre le ciel et la terre permettant de réaliser un équilibre subtil entre les richesses matérielles et immatérielles de notre planète. Il est non pas le possesseur capricieux et impénitent de la nature mais le dépositaire d’un oikos (qui est la racine grecque du mot  » eco » qui signifie maison, milieu naturel) qu’il  doit gérer avec sagesse et équilibre).

Chaque don de la nature est apprécié non comme un dû mais comme une offrande qu’il célèbre et accueille avec joie et gratitude.

Il s’insère ainsi dans le cycle des éléments et des saisons sachant rendre grâce ou attendre avec patience des jours meilleurs. Par une telle attitude intérieure de médiation la nature cesse pour lui d’être muette et devient source de contemplation et de médiation.

C’est à une telle approche qui permet de réenchanter à nouveau notre  Oikos planétaire que nous invite cette voie spirituelle de l’Ecosophie qui a de tout temps été célébrée  par les grands textes du sacré et de la poésie de l’humanité et à laquelle l’association  » Les voies de la connaissance  » à décidé de consacrer une série de séminaires dont le premier sera animé par Jean-Yves Leloup et Faouzi Skali ce  W.E du 18/19 avril 2020.

Nous sommes convaincus qu’une vraie approche de l’écologie ne pourra avoir lieu que si nous changeons le regard que nous portons sur le monde (y compris dans sa dimension sociale) et la nature. Une vrai transformation de notre environnement ne peut se faire indépendamment d’une transformation spirituelle. C’est le sens que nous donnons au mot Ecosophie.

 

Juin
27
sam
Séminaire avec Jean Yves Leloup : Après l’Apocalypse, du chaos au cosmos : les pierres de fondation d’un nouveau monde @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Juin 27 @ 14 h 00 min – Juin 28 @ 17 h 30 min

Après avoir décrit les logiques perverses et mortifères qui conduisent à l’effondrement (collapse) du monde, Jean de Patmos reçoit la vision d’un monde nouveau (Jérusalem nouvelle) ou est restaurée la liturgie qui unit le ciel et la terre, l’homme et Dieu, Source de toute vie (minérale, végétale, animale, humaine, angélique).

Il contemple les « Pierres philocaliques » (matières habitées par la lumière), qui seront les fondements de ce monde nouveau.

Chacune d’elle symbolise une qualité d’amour, un exercice quotidien, qui peuvent nous « sauver », de la destruction et de la désespérance, rétablir la beauté et l’harmonie pour lesquelles le monde fut créé.

Nous faire « passer »(pessah) du chaos au cosmos, telle est l’œuvre du Logos que saint Jean reconnaît « au milieu de nous ». (Emmanuel.

Juil
3
ven
Séminaire avec Martine Junod et Claude Becker : les huiles saintes d’onction @ ASSOCIATION LES VOIES DE LA CONNAISSANCE
Juil 3 @ 14 h 00 min – Juil 5 @ 18 h 00 min

Le but de ce séminaire est de parler de la tradition des huiles d’onction, de nous initier à leur utilisation et de ressentir leurs influx énergétiques pendant plusieurs heures.

Nous aborderons également des sujets qui leur sont liées, les centres énergétiques, la réincarnation …

Le soin par l’onction d’Huile Sainte est une pratique plus que millénaire, un soin-prière.

Ce type d’approche est de ne jamais séparer la guérison du corps et de l’âme.

De nombreuses traditions en mentionnent l’usage : des Esséniens à l’Inde et sa médecine ayurvédique, sans oublier les prêtres égyptiens. Dans notre tradition chrétienne, le Christ lui-même nous a retransmis cet enseignement.

Le nom du Christ (Kristos) signifie « Oint », « Consacré par l’onction », c’est-à-dire infusé par l’Esprit.

L’huile est un élément qui se laisse charger et conserve les énergies qui lui ont été insufflées.

L’énergie du soleil, de la plante macérée, des huiles essentielles, et de la consécration faite par un prêtre à un moment d’influence astrale particulière, en font un instrument unique qui permet de diffuser sans discontinuer la force sacrée.

Ce n’est donc pas un médicament, mais un sacrement, dont la fonction est de relier le corps, l’âme et l’esprit aux forces évolutives de l’univers, à Dieu. L’usage de l’Huile d’Onction peut également être considéré comme une voie initiatique propre à soi-même.

Calendrier

Vous souhaitez être informé de l'actualité de l'association et des prochains événements à venir ?

Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous en sélectionnant les rubriques qui vous interressent... Vous pourrez toujours revenir sur vos choix lors de la réception de cette lettre dans votre messagerie...

L'association "Les Voies de la Connaissance" utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous envoyer ses newsletters :
Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien Se désinscrire situé en pied de page de tout e-mail que vous recevez de notre part, ou en nous contactant à lesvoiesdelaconnaissance.com/contact. Nous traiterons vos informations avec respect. Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre site Web. En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

Nous utilisons MailPoet comme plate-forme de marketing automatique. En cliquant ci-dessous pour soumettre ce formulaire, vous acceptez que les informations que vous nous fournissez soient transférées à MailPoet pour traitement conformément à leur politique de confidentialité.